Les publicités choc:

 

Nous pouvons constater que les services marketing ou les associations ne manquent pas d'imagination pour nous faire réagir à un problème commun par le biais d'images de plus ne plus choquantes. Il semble que le réalisme soit le meilleur moyen pour faire prendre conscience des faits qui font partie intégrante de notre quotidien mais dont on fait abstraction. Le but ultime étant de nous sensibiliser et de faire naître ce sentiment de malaise....d'angoisse, qui permet l'empathie et l'identification . Néanmoins, choquer pour convaincre est il le seul remède ?
Il semble que cette stratégie connaît quelques failles car cette réflexion sur nous même et sur nos comportements n'est pas toujours au rendez-vous. Rejet et oubli...le comble pour des publicités examinées sous tous les angles en amont par l'ensemble de l'équipe managerial et qui représente des milliards de dollars. Les changements de mentalités et de comportement n'est pas chose facile lorsque ces dernières sont soumises à la subjectivité de chacun.

Greenpeace: "It's not too late"

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez sur ce lien:

 http://www.youtube.com/watch?v=1BCA8dQfGi0

 

Publicité anti-tabac:

 

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez sur ce lien:

http://www.youtube.com/watch?v=nSWfyx7pgfk

 

Benetton:

Le photographe Oliviero Toscano semblerait être une référence en termes de publicité choquante. En effet, il est à l'origine de nombreuses publicités qui ont suscité la polémique comme celles de Benetton qui représentent les visages des condamnés à mort Américains et celle visant à dévoiler les méfaits de  l'anorexie en général mais particulièrement dans le domaine de la Mode et des mannequins. Isabelle Caro pose nue en affichant un corps squelettique en 2007 devant l'objectif du photographe.
Les publicités de la marque Benetton sont réputées pour être dérangeantes à cause de leur atteinte aux valeurs éthiques et morales, elles cherchent plus à choquer qu'à vendre. Luciano Benetton n'hésite pas utiliser le malheur des hommes: le racisme, le génocide en Bosnie, le sida, l'exode des boat people et de mettre en scène la mort. Trop provocatrices, trop choquantes certaines appel au boycott de la marque.
Le résultat est sans demie-mesure : une chute des ventes de 10 à 25% observée dans les boutiques, d'autant qu'à ce boycott des consommateurs s'ajoute la crise de la consommation.
Ces publicités font scandale pour leur façon brutale d'exposer le corps et aussi car les tampons "H.I.V positive" sont inscris à l'encre violette, ce qui rappelle les tampons des services vétérinaires apposés sur la viande prête à être commercialisée, ainsi que l’utilisation qu’en a fait le régime nazi à des fins d’humiliation et de ségrégation.

De manière général, ceux qui utilisent les campagnes publicitaires choc récemment sont les partisans du développement durable et des libertés. En effet, le FNE (France Nature Environnement ) ne ménage pas ses efforts pour nous faire prendre conscience d'un problème mondial à travers de judicieux messages d'alarmes. De même pour la liberté de la presse à travers la revue et les photos de Reporters sans Frontière.

 

Retour à la page d'acceuil /Publicité choc / Publicité avant gardiste / Publicité glamour /Publicité incontournable / Publicité fun